TeamFoot offre une tribune d'expression aux passionnés

A la recherche de l'identité du Racing Club de Lens

 
A la recherche de l'identité du Racing Club de Lens

L’actualité sportive et extrasportive du club fut pesante pour tous les supporters lensois, à tel point qu’elle m’a forcé à prendre du recul. Je suis passé par toutes les phases du deuil : le déni, la colère, la tristesse, la résignation puis l’acceptation. Je rentre désormais dans la dernière étape : la reconstruction. Mais à quelle(s) branche(s) dois-je me raccrocher ?

Depuis le match face à Lille au Stade de France, quelque chose s’est cassé. Mon Racing Club de Lens m’apportait plus de malheur que de bonheur. Dès lors, pourquoi continuer à s’impliquer dans une cause qui n’en valait plus la peine ? J’estimais avoir fait suffisamment d’efforts ces dernières années, il était temps de prendre du recul. La saison s’est ainsi terminée sans que je ne vibre une seule fois, sans que je ne trépigne d’impatience à l’idée d’assister au prochain match. Ce recul volontaire m’a fait bien, mais comme tous ceux qui sont liés à ce club, je ressens à nouveau le besoin de me plonger dedans. Au vu de la situation actuelle du club, j’ai l’impression que ces quelques mois ont été en réalité des années tant que je ne reconnais plus mon club.

 

Gervais Martel, symbole du changement

Le président emblématique du RC Lens, celui qui incarnait les valeurs du club et celles de la région, a perdu de sa superbe en une seule année. Impossible de lui reprocher son implication dans le club et de prédire où nous serions sans lui. Celui qui a offert au club les deux seuls trophées de son histoire a quitté le club en héros.

Tifo Gervais Martel
Tifo pour remercier l'implication de Gervais Martel après 24 années passées au RC Lens.

Aucune raison de ressasser les succès et les erreurs du passé sous l’ère Gervais Martel. Je ne m’intéresse qu’au bilan de l’homme actuellement en place. Celui qui a eu la fausse bonne idée de ramener un homme venu d’Azerbaïdjan, sans aucune garantie de son implication dans le club. Celui qui a fustigé contre le Crédit Agricole à cause de la fermeture de la tribune Trannin, avant de fermer Bollaert pour une saison entière. Ou encore celui qui n’a cessé de mentir aux médias, aux instances dirigeantes et aux supporters quant à la santé financière du club.

La colère gronde et même si les Red Tigers viennent d’annoncer vouloir se concentrer uniquement sur le sportif, le mouvement anti-Martel ne cesse de grandir jour après jour. Accroché telle une moule à son rocher, Gervais Martel a perdu le soutien d’une grande partie des supporters actifs. Comment avoir confiance en une personne qui ne cesse de mentir et nous mène tout droit vers la catastrophe ? Toujours est-il que nous pouvons saluer l'abnégation et le génie du président pour avoir su déjouer à deux reprises la DNCG.

Tifo demandant la dmission de Gervais Martel
Banderole demandant la démission de Gervais Martel.

 

Un club proche de ses supporters, mais pas trop quand même

Lors de son retour au club, Gervais Martel en a profité pour faire ce qu’il sait faire de mieux : de la communication. En pleine conférence de presse, il n’a pas hésité à tirer à boulets rouges sur les dirigeants qui ont assuré l’intérim. Il a notamment annoncé : "Ouvrir les entraînements coule de source. J'ai connu un directeur sportif qui m'a fait fermer la Gaillette, car il considérait que ça devait bosser comme dans les clubs anglais. Je trouve ça débile. On a la fierté d'être à Lens et d'avoir des gens qui aiment ce club. Je vis mal la Gaillette fermée."

J’ai regardé la programmation des dernières séances d’entraînement du club. Ainsi, depuis le 6 avril 2015, le constat est affligeant : 66 entraînements programmés, 8 entraînements publics.

Le club a repris les entraînements le samedi 27 juin. Aucune séance publique n’a été organisée jusqu’à présent. Certes, le climat actuel entre l’équipe dirigeante et les supporters n’est pas au beau fixe, mais de là à se couper de son public...

 

Un public qui hausse le ton

Conséquence des points évoqués ci-dessus, les supporters ont commencé à se rebiffer. Pourtant réputés dociles, la patience des supporters lensois a atteint ses limites. Les incidents impliquant des supporters se sont multipliés ces derniers mois, voici une liste exhaustive :

  • Interruption du match Caen - Lens à cause de débordements
  • Plainte contre les supporters lensois ayant allumé des fumigènes près d’une station-service sur une aire de repos
  • Interruption du match Lens - Metz à cause de débordements
  • Interruption du match Dunkerque - Lens & pétard qui explose proche de Joris Delle
  • Bagarre impliquant Baptiste Guillaume, Benjamin Bourigeaud et des personnes se revendiquant supporters lensois

Mcontentement des supporters du Racing Club de Lens 
Mécontentement des supporters lensois lors de Lens - Metz.

Certes, ces faits ne concernent qu’une minorité de supporters (ou pseudo-supporters comme l’appelle le club), de plus nous n’avons pas toutes les informations ayant amené certains de ces événements (plusieurs versions expliquent l’altercation entre supporters et la paire Guillaume-Bourigeaud). Je ne suis pas dupe, je sais bien que cela existait avant et existera après, mais une tendance agressive est en train de se dessiner. Le supportérisme lensois est alors divisé en deux parties : d’un côté ceux qui dénoncent ces agissements, de l’autre, ceux qui pensent qu’il faut faire bouger les choses pour se faire entendre. J’ai beau être supporter lensois, je ne me retrouve dans aucun de ces deux clans.

 

Des joueurs qui ne sont plus attachés au club

Pour des raisons économiques, le club est obligé de se séparer des joueurs disposant des plus grosses valeurs marchandes à chaque mercato. Dès lors, comment se retrouver dans une équipe qui voit son effectif être chamboulé chaque année ?

Equipe type RC Lens 2013 2014
Onze type du RC Lens, saison 2013-2014.

Voici la formation type du Racing Club de Lens lors de la saison 2013-2014. Une saison plus tard, 7 joueurs ont déjà quitté le club. 64% du 11 type Sang & Or n’est plus là ! Le constat est tout autant effrayant en regardant l’équipe type de la saison dernière, puisque 6 des 11 joueurs ont quitté le club (55%). Plus de la moitié de l’équipe type n’est plus.

Mercato du RC Lens 2015
Etat du mercato du RC Lens. Source : rclensois.fr

Voici un tableau récapitulatif à date de l’ensemble des mouvements survenus depuis l’ouverture du marché des transferts pour cette saison 2015-2016. 14 départs pour 7 arrivées. Avec la présence des jeunes Abdoul Ba, Taylor Moore, Aristote Madiani et Malick Seck, le RC Lens dispose d’un groupe de 20 joueurs professionnels. Tremble Ligue 2.

Les 7 arrivées ont été décidées par Antoine Kombouaré, avec les moyens du bord. J’ai beau connaître un minimum le football, je ne connais qu’un seul joueur (Joris Delle). Les autres sont des noms plus ou moins connus, mais comme Stéphane Besle, je ne les ai jamais vu jouer. Je ne sais pas quel est leur niveau, je ne connais pas leur mentalité et surtout, je ne peux pas m’identifier à eux.

 

 

La saison commence dans moins d’une semaine. L’habituelle excitation d’un renouveau annoncé n’est plus présente. Plus par nostalgie que par passion, je vais regarder les matchs et espérer vibrer à nouveau devant mon club. La flamme se rallumera en voyant une bande de jeunes s’époumoner sur le terrain, donnant leur vie à un blason qui a perdu de sa superbe. Cependant, tant que les problèmes extrasportifs ne seront pas réglés, je sais que les points listés ci-dessus vont se répéter, mettant à mal ma patience et mon amour pour ce club.

TeamFoot est une plateforme d'expression libre destinée aux supporters. Le contenu des articles publiés sur le site ne reflète que la position de son auteur et non du site. Plus d'informations
 

Réagir