TeamFoot offre une tribune d'expression aux passionnés

Ode au Racing Club De Lens

 
Ode au Racing Club De Lens

Voilà, le CNOSF a rendu son verdict : il est favorable. Le RCLens jouera donc très certainement en Ligue1 la saison prochaine. Pour certaines personnes, cela peut paraître bizarre, anormal, mais les 2 mois que viennent de subir les fans Sang & Or resteront gravés pour très longtemps.

Entre l’accession en 1ère division validée sur le terrain et l’accession validée par les hautes instances du football français, il s’en sera passé du temps, des évènements, des rebondissements... En 2 mois, le club sera passé de L1 à L2, puis à plus aucun statut réel, à la peur de la liquidation et du retour au monde amateur avant d'enfin toucher au Saint Graal : la 1ère division.

Pour cela, il aura fallu des mensonges, des insultes, des manifestations, des revirements de situation. Autant d’évènements qui auront mené la vie dure aux supporters lensois, perdant patience petit à petit, jusqu’à ce vendredi 25 Juillet, 21h30, où tout a basculé. Fini le stress, la pression, la panique, l’incompréhension, place à la joie, l’engouement, voir même quelques excuses envers certains optimistes mal vus ces derniers temps.

Même s’il faut encore attendre une validation officielle de la part de la fédération, l’aspect positif, favorable, de l’avis du CNOSF a permis d’apaiser quelques tensions, de faire redescendre en pression un peuple trop longtemps suspendu à l’attente d’une décision administrative. Cet avis positif n’excusera pas tout. Les mensonges de la direction ne seront pas oubliés aussi facilement, le comportement de certaines personnes (tel que le chargé de communication du club, voir la désertion de l’entraineur, mécontent de la décision de la DNCG) sera remis en avant au moindre faux pas. Mais, même si une certaine cassure s’est effectuée entre le club et ses supporters, le fait d’accéder à une première division quittée il y a 3 ans va permettre de souffler un peu, avant d’attaquer une saison qui risque d’être tout aussi éprouvante que cette intersaison, en raison de multiples éléments connus de tous (préparation tronquée, manque de renfort, Bollaert en travaux, etc.).

 

S’il fallait résumer cette période compliquée que vient de subir le peuple lensois, il faudrait choisir cette chanson de Patrick Bruel : ‘Je te le dis quand même’, que je me suis permis de retoucher quelque peu pour l’occasion. (Parties soulignées)

« Vous auriez pu nous dire tout ça
Autrement qu’en mentant à tout va,
Que t'allais peut-être partir
Et peut-être même pas revenir,
Mais en tout cas, ce qui est sûr,
C'est qu'on allait pas rire.
Alors on va se quitter comme ça,
Comme des cons sans avoir le choix.
Comme en série B,
Vous avez été mauvais.
On s'est moqué tellement de fois
Des clubs qui sont comme ça.
Mais je trouve pas de refrain à notre histoire.
Tous les mots qui me viennent sont dérisoires.
Je sais bien que je l'ai trop dit,
Mais je te le dis quand même... je t'aime.
Je voulais quand même qu'on s'justifie
Pour tout le mal qu'on s'est trop dit.
Certains rigolent déjà.
Ces Lillois ont ne les aiment pas.
On avait l'air trop bien.
Et ça il ne supportent pas.
Mais je trouve pas de refrain à notre histoire.
Tous les mots qui me viennent sont dérisoires.
Je sais bien que je le ai trop dit,
Mais je te le dis quand même... je t'aime. »

 

Au final, tout ça pour dire que, quoi qu’il arrive, les supporters seront toujours présents. Car au final, est-il possible de s’imaginer sans le RCLens ? Cette passion, cet amour, qui rythme nos semaines, nous font vivre toutes ces émotions ? Car même si les avis divergeaient selon les personnes, tous se retrouvent, aujourd’hui, sur un même point : supporter Lens en Ligue1, tous ensemble ! Puisque nous l’attendons depuis 3 ans, nous n’allons pas tous nous éparpiller suite à ces évènements. Parce que Lens est notre club, notre amour, notre vie, on va se permettre de se répéter pour affirmer, une nouvelle fois, notre amour pour ce club. Et comme le dis la tristement célèbre bâche des BloodyMinor : « Jamais Ont Lacheras ».

TeamFoot est une plateforme d'expression libre destinée aux supporters. Le contenu des articles publiés sur le site ne reflète que la position de son auteur et non du site. Plus d'informations
 

Réagir