TeamFoot offre une tribune d'expression aux passionnés

Auxerre - Lens, le compte-rendu

 
Auxerre - Lens, le compte-rendu

Vous aimez le football ? Vous aimez la voix suave de Xavier.G? Vous savez lire? Alors bienvenue.

Et bien, mon cher Xavier, nous voilà encore devant un match du Racing Club de Lens !
Tout à fait, en espérant bien sûr une défaite de nos amis nordistes, ce qui ne devrait pas être trop compliqué, puisque rappelons-le, Metz et Angers faisant du surplace, Lens a une voie royale pour recoller au train du leader lorrain, et à chaque fois que ce club a obtenue cette possibilité, il a perdu sa rencontre.

Exactement, d’ailleurs leur adversaire, Auxerre, est invaincu chez lui.
Aaah Auxerre, un grand nom, un public énorme, une équipe fabuleuse, qui se tient à une fort belle 11ème place je crois.

C’est cela, et on lui souhaite de tout cœur de venir à bout de l’équipe favorite de ce championnat.
Et c’est parti, avec un premier ballon pour une des nouvelles recrues lensoises El Jadeyaoui, qui rate son face à face avec le gardien adverse après seulement 16 secondes de jeu ! Aïe aïe aïe, les lensois ont laissé passer leur chance on dirait !

 

Ils ne réaliseront donc pas la même performance qu’au match aller, où ils avaient quasiment marqués à chaque action, alors que les bourguignons avaient échoués à de nombreuses reprises sur Areola.

Pendant qu’on parle de bourguignon, voilà que Marcel Tisserand, autre recrue des artésiens, déboule tel un bœuf dans la défense adverse  – oh là là là Xavier – , mais encore une fois, le gardien veille !

Tandis que nous atteignons le quart d’heure de jeu, les lensois qui sont 9 sur la pelouse, – Non Xavier, ils sont bien 11, c’est juste que Gbamin et Cyprien ne sont pas encore rentrés dans la rencontre – s’éteignent, et ce sont les auxerrois qui ont le contrôle du ballon !

 

« On est làààà, on est lààà » chantent les joueurs de Bernard Casoni, qui ont décidé de jouer dans le camp lensois – Non non Xavier, vous vous trompez encore, ce sont les supporters nordistes qui ont fait le déplacement – et les chants bourguignons sont de plus en plus fort, heureusement qu’Alphonse Areola soulage sa défense par ses prises de balle et ses parades.

Alors que le capitaine lensois, devant tant de trous d’air dans sa défense, décide de se faire remplacer – euh, il s'est blessé Xavier – Vous êtes sûr?

De l’autre côté, Touzghar, Tisserand et El Jadeyaoui combinent mais n’obtiennent que des corners.
Corners que nos amis de Lens ont renommés en « coup de pied de con-hein », un brillant hommage à leur patois ainsi qu’à la désastreuse méthode de frappe de ces ballons, qui sont pourtant d’excellentes opportunités, et qui se transforment malheureusement en passes pour le gardien adverse.

 

Les Auxerrois ont toujours le match en main, oh oui, d’ailleurs le défenseur vient de saisir le ballon, telle une métaphore sur l’emprise de son équipe sur le match – non, Xavier, non ! C’est pénalty pour le RCL, et c’est transformé par Touzghar !

Aaaah bon coup-franc pour les locaux, que va tirer le spécialiste Kitambala et ça file en lulu !! Egalisation ultra méritée, enfin Lens encaisse un but, joie, c’est la folie à L’abbé Deschaaaaaaamps.
Du calme Xavier, c’est la mi-temps, et on s’attend à une grosse seconde période !

 

Honnêtement, les recrues lensoises font un bon match  et il ne serait pas étonnant de voir ces lensois reprendre l’avantage sous peu.
Tout à fait, même si le rythme est un peu retombé, les visiteurs se procurent de grosses occasions, et font preuves de beaucoup de calme, tel Pablo Chavarria qui prend le temps de contrôler dans la surface adverse qui permet ainsi au gardien de s’interposer, quelle gentillesse, le fameux bel esprit des nordistes, toujours fair-play.

Et bien, nous allons sans doute finir sur un match nul, qui confirmera que Lens ne profite jamais des faux pas de ses concurrents, alorsEt BUUUUUUT de  Chavarria, aïe aïe aïe, terribleeee pour les auxerrois – Olalala incroyable, tel l’OM de l’année dernière, Lens sait gagner ses matchs dans la douleur, et va donc revenir à 2 points du leader messin !

Et bien Xavier, le championnat de Ligue 2 est assez complexe, néanmoins avec ce résultat on remarque que les équipes jouent pour marquer des buts, quitte à laisser des trous béants dans leurs défenses, et que si par hasard le RCL monte à la fin de saison, cela ne sera pas la même chose à l’étage supérieur, où l'aspect défensif prime avant toute chose !

 

Très bref résumé pour ceux qui n'aiment pas monsieur Xavier G. :

  • Areola est indispensable.
  • Il y a enfin un vrai latéral droit dans l’équipe.
  • Le milieu de terrain est un peu en surmenage, j’ai trouvé Cyprien fatigué, et Lemoigne est blessé.
  • C’est une formule bateau, mais ce sont les grandes équipes qui gagnent ce genre de match, même si l’équipe ne domine pas, même si on souffre, les joueurs y croient jusqu’au bout et sont récompensés.
  • 4 points d’avance sur le 4eme, c’est bon à prendre.
  • Des recrues en forme, à confirmer.

 

Télécharger le match

TeamFoot est une plateforme d'expression libre destinée aux supporters. Le contenu des articles publiés sur le site ne reflète que la position de son auteur et non du site. Plus d'informations
 

Réagir