TeamFoot offre une tribune d'expression aux passionnés

Bilan chiffré de la mi-saison 2014/2015 - Partie 1

 
Bilan chiffré de la mi-saison 2014/2015 - Partie 1

Profitons de la trêve hivernale pour analyser les statistiques du RC Lens. Comment se comporte l'équipe durant les matchs, peut-elle prétendre au maintien en Ligue 1 cette saison ? Réponses en chiffres.

Ne pas être relégable à la mi-saison, bon signe ?

Il est préférable de faire la course devant les 3 premiers relégables, cependant cela ne garantit en rien le maintien en fin de saison. Voici quelques chiffres obtenus sur les 10 dernières saisons :

  • 60% des clubs relégables à la mi-saison sont relégués après les 38 journées.
  •  La moyenne de points obtenus par les 3 relégables à la mi-saison est de 14 points. En moyenne, le 18ème obtient 17 points. Avec 19 points au compteur, le RC Lens est au-dessus de la moyenne.
  • La moyenne de points obtenus par les 3 relégués en fin de saison est de 34 points. En moyenne, le 18ème obtient 38 points. En suivant le même parcours lors de la deuxième partie de saison, le RC Lens obtiendra le même nombre de points que le premier relégable. Il est donc obligatoire d'obtenir plus de points sur la phase retour que sur la phase aller.

 

Ces chiffres sont censés nous donner une tendance qui se vérifie la plupart du temps. Malheureusement, Lens nous a prouvé à deux reprises qu'il ne s'agit pas d'une science exacte.

  • Lors de la saison 2010/2011, le RCL était 18ème à la mi-saison avec 19 points et une différence de buts de -3. Nous terminerons la saison en 19ème position et 9 points de retard sur Nice (17ème).
  • Lors de la saison 2007/2008, le RCL était 18ème à la mi-saison avec 20 points et une différence de buts de -6. Nous terminerons la saison en 18ème position (40pts) et 2 points de retard sur Toulouse (17ème).

Même en étant au-dessus de la moyenne, nous avons échoué aux portes du maintien en étant le premier relégable.

 

Comment se comporte Lens durant les matchs ?

Contrairement au bilan de la mi-saison 2013/2014, le Racing monte en puissance jusqu'à la 50ème minute avant de laisser des forces et des points en fin de match. La courbe présente ci-dessous est lissée grâce au match nul obtenu face à Lille et Montpellier dans les dernières minutes. Le retour des vestiaires est donc la période la plus délicate pour Lens. Est-ce un manque de concentration ? Est-ce la fatigue qui fait son effet ?

Evolution des points obtenus par le Racing Club de Lens a la mi-saison 2014/2015

 

Au niveau des buts marqués / concédés, le Racing affiche un bilan intéressant. Bien sûr, il n'est pas possible de se satisfaire d'avoir une différence de buts de -4, mais compte tenu de la situation du Racing et de la différence de buts des concurrents directs au maintien, c'est bon pour nous. En effet, 9 équipes ont une moins bonne différence de buts que la nôtre.

Evolution des buts marques et encaisses par le Racing Club de Lens a la mi-saison 2014/2015

Le Racing connaît deux pics de buts encaissés. Le premier entre la 21ème et 30ème de jeu, mais ce pic s'estompe grâce aux 5 buts marqués entre la 30ème minute de jeu et la mi-temps. Le deuxième pic se situe entre la 51ème minute et l'heure de jeu. Ce qui correspond aux nombres de points perdus dans le précédent graphique.

 

Les chiffres clés à la mi-saison

  • 19 matchs : 5 victoires, 4 nuls, 10 défaites => 19 points.
  • 20 buts marqués. 35% des buts marqués (7) le sont dans le coin inférieur droit.
  • 24 buts encaissés. Dont 83% (20) à ras de terre ou à mi-hauteur.
  • 4 buts marqués sur coup de pied arrêté. 3 pénaltys et 1 corner.
  • 47 % de possession de balle. 54% face à Reims et Metz. 34% face à Paris.
  • 49% de duels gagnés. Dont 348 tacles réussis sur 719 (48%).
  • 75% de passes réussies. Les longs ballons ont du mal à trouver preneur, avec 392 passes réussies contre 529 passes ratées.
  • Distance de passe moyenne : 19 mètres
TeamFoot est une plateforme d'expression libre destinée aux supporters. Le contenu des articles publiés sur le site ne reflète que la position de son auteur et non du site. Plus d'informations
 

Réagir