TeamFoot offre une tribune d'expression aux passionnés

RCLens - Nimes: Coulibaly en sauveur !

 
RCLens - Nimes: Coulibaly en sauveur !

83. Le nombre de minutes qu'il aura fallu au Racing Club de Lens pour trouver la faille, grâce à Adamo Coulibaly, notre joker de luxe. C'est dans ces 10 dernières minutes que nous avions également trouvé la faille lors de notre déplacement à Laval. 

Première chose à faire, planter le décor ! Entre un match le samedi à 14h ou le lundi à 20h30 sur Eurosport avec les commentaires de Gravelaine, le choix est vite fait. On se retrouve donc, après une nouvelle trêve internationale. Bon, on sait tous ce que ça à donné en septembre: une véritable branlée chez une équipe en bas de classement : Le Havre (6-2). Depuis on se refait la cerise comme on peut, avec 1 victoire à Metz et un nul ramené d'Arles. Malgré tout, on reste sur 4 victoires et 1 nul à domicile.

 

13h50, le match va bientôt démarrer. Moi, j'ai un rendez-vous à 15h30 avec mon club de football pour la traditionnelle photo qui se fait chaque saison. Le match de Lens se jouant à 14h, je me dis qu'éventuellement, si le match est plié, je m'en irai (avec Livescore à côté, bien évidemment), si pas, tant pis pour la photo. MON Racing joue, après tout, c'est une bonne excuse (enfin pour moi). Maillot sur les épaules, Twitter connecté, il ne me reste plus qu'à trouver un BON lien !

 

Les compos arrivent, et nous voilà rassurés : Spider Yahia est bien là, avec son masque de guerrier ! On sera vite rassuré quant à son état de forme; les premiers duels aériens sont à son avantage. Capitaine en plus de ça ! Sinon, Cyprien remplace Lemoigne suspendu, Lalaina poste pour poste à la place de Salli, et Gbamin confirmé au poste de latéral droit. À noter le retour de Kovacevic sur le terrain de Bollaert.

 

Les 10 premières minutes sont à l'avantage des hommes de Zvunka, les 15 suivantes pour ceux de Kombouaré, ponctuées par une belle frappe de Lalaina. Sinon les 2 équipes font jeu égal, et on se fait relativement chier. Pas de mouvement, des passes latérales à souhait, du déchet technique (des contrôles ratés que même un U12 ne ferait pas), un Ljuboja qui descend dans le rond central. Bref, c'est loin d'être folichon, et ça semble même plutôt mal embarqué pour les 3 points. La meilleure occas' étant à mettre à l'actif des Crocos, avec un sauvetage sur sa ligne, de notre cher Kantari ! Sans parler de la demi-volée magistralement sortie par Aréola !

 

La mi-temps est sifflée. 1ère mi-temps tristounette. On se rassure en se disant que Lens a marqué lors de chaque match officiel.Sinon il serait temps de bannir les corners joués à 2. Pendant ce temps-là, je prépare mon sac (match à 17h), je fais mes cheveux (oui oui, je suis un BG !) et mes habits sont prêts à être enfilés en 2 secondes. Bon, je me dis que le match ne sera surement pas plié à la 70ème comme je l'aurai souhaité, je me prépare donc à rater la photo !

 

C'est parti (ou plutôt mal parti) pour cette seconde période. Apparemment, on n'est toujours pas décidé à jouer au football, et ça ne semble pas vraiment bien embarqué, les Nîmois commencent à prendre confiance et à sortir. À noter qu'à un moment, j'ai cru voir Yahia qui voulait se monter le ballon pour tenter son habituel retourné acrobatique ! Pendant ce temps-là, Nimes s'en va tranquillement inscrire un but, qui heureusement, sera refusé pour hors-jeu.

 

Premier coaching de Kombouaré : sorti de Ljuboja et Lalaina, pour une entrée de Coulibaly et de Salli. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on voit directement la différence ! Salli dribble, tente, met du rythme, et ma foi, ces 20 dernières minutes s'annonce plutôt plaisantes ! Ca va d'un but à l'autre, ça s'emballe, c'est ça qui est bon ! Le public y croit. 83ème. C'est le moment choisi par Bouby (encore bon anniversaire !), pour délivrer un caviar à Coulibaly. Transparent jusque-là, il lui aura suffi d'un ballon pour le mettre au fond. Le ballon arrive en l'air, son contrôle m'a l'air plutôt foireux. Tant bien que mal, il la met au sol, mais est ultra excentré. Il tente d'accélérer, rentre dans la surface et........ BUUUUUUUUTTT! Les 29 000 personnes présentes à Bollaert exultent ! D'un plat du pied digne de Thierry Henry, il ajuste Merville, battu, impuissant ! La libération est là, la joie est immense ! Je fais le tour de ma véranda en hurlant, mon chien (qui dormait jusque-là) se lève net pensant qu'il se passait quelque chose de grave. Oui, le RCL prend pour le moment la 2ème place !

 

On se dit que c'est plié, que le plus dur est fait. Mais c'est le moment choisi par Baal pour nous faire un truc assez irréel. Il conduit sa balle le long de la ligne, s'applique sur sa passe, mais avant de la faire, laisse sortir le ballon. La fatigue se fait sentir. Sur cette touche, le ballon sort en corner.. Malgré tout, nous ne sommes pas sereins (loin de là). C'est le moment choisi par Aréola pour sortir LA parade et nous offrir les 3 points. Arrêts exceptionnelles sur sa ligne, alors que le Nîmois se retrouve seul au second poteau ! Dernière chaude alerte pour nous. Touzghar pouvant même nous offrir un 2ème but, mais un excellent retour l'en priva.

 

L'arbitre nous libère. L'essentiel est là, malgré un jeu pas terrible, les 3 points sont chez nous. Comme un signe, Yahia dirigera le (désormais traditionnel) " Clap Lens ". Nous sommes 2ème à 1 point du leader angevin. Coulibaly est notre 2ème meilleur buteur, à égalité avec Ljuboja (Ljubo' a marqué un pénalty), en ayant joué deux fois moins... Alors certes, il n'est pas aussi performant dans le jeu, mais quel finisseur, quel sang-froid ! Il nous sauve déjà contre Troyes, rebelotte contre Nimes !

 

Belle fin de match qui nous laisse entrevoir de l'espoir pour la suite. Une solidité retrouvée (avec de la réussite certes), et une 2ème place retrouvée.

 

Je peux m'en aller jouer l'esprit tranquille; MON Racing a gagné.

 

Autres articles sur ce match :

TeamFoot est une plateforme d'expression libre destinée aux supporters. Le contenu des articles publiés sur le site ne reflète que la position de son auteur et non du site. Plus d'informations
 

Réagir