TeamFoot offre une tribune d'expression aux passionnés

Lens et ses fins de saison foireuses

 
Lens et ses fins de saison foireuses

Alors que beaucoup se voient déjà en Ligue 1, il est bon de rappeler qu’à l’heure du finish, le Racing a plutôt tendance à s’essouffler.

On garde tous en mémoire les dégringolades de 2002 ou 2007, mais quand on analyse de plus près les fins de saison artésiennes, on se rend compte qu’elles sont plus fréquentes que les fins en trombe style 97/98. Pour s’en rendre compte, j’ai calculé la moyenne de point par match sur les 8 dernières journées et l’ai comparée à celle du reste de la saison. Sur les 15 dernières saisons, seules 5 ont connu un final plus positif que le reste de la saison. Sur les 7 dernières, cela n’est arrivé qu’une seule fois…

 

La statistique des fins de saison du Racing Club de Lens de 1998 ?  2013

 

On peut donc s’estimer heureux d’avoir 6 points d’avance sur des concurrents qui ne semblent pas vouloir plus accéder à la Ligue 1 que nous (du moins sur le terrain, n’est-ce pas monsieur Fortin ?). Mais attention à préserver ce matelas. En jouant Caen, Niort, Nancy et Angers, les hommes de Kombouaré devront montrer s’ils sont capables, ou non, d’accéder à l’élite. D’autant qu’en recevant les 3 derniers cités, il n’est pas anodin de rappeler le bilan catastrophique du Racing à Bollaert sur la phase retour (1 seule victoire et 5 matchs nuls…). Une spirale négative qu’il faudra absolument renverser si l’on souhaite éviter de regarder dans le rétroviseur. On se souvient d’ailleurs que lors de leur dernière remontée, les Sang et Or avaient perdu leur 3 derniers matchs et vu leur avance fondre sur Montpellier et Boulogne dont la dynamique était plus que positive… Longue est la route…

TeamFoot est une plateforme d'expression libre destinée aux supporters. Le contenu des articles publiés sur le site ne reflète que la position de son auteur et non du site. Plus d'informations
 

Réagir